613-562-5199
info@icjcanada.org

2000 Joseph Arvay, Q.C.

Joseph J. Arvay, c.r., de Victoria a été choisi comme lauréat du Prix Walter S. Tarnopolsky des droits de la personne. Le prix a été remis à M. Arvay à Halifax par Michèle Rivet, qui était alors présidente de la CIJ Canada.

« Joseph Arvay est, au Canada, l'un des plus infatigables et brillants défenseurs des droits civils et des droits de la personne », a rappelé Madame Rivet. « Il a apporté une contribution exceptionnelle à la cause des droits de la personne dans ce pays ».

Me Arvay s'est impliqué profondément dans de nombreuses et différentes causes d'intérêt public, et très souvent à titre purement bénévole. Parmi ces causes, il y a eu l'arrêt Little Sisters sur la liberté d'expression, la poursuite intentée par les étudiantes et étudiants de l'Université de Colombie- Britannique contre la conduite du gouvernement fédéral et de la police lors de la Conférence du CCCD (APEC) en 1997 et la défense du Traité Nisga'a relativement aux contestations constitutionnelles intentées au début de cette année.

Me Arvay exerce en litiges civils, constitutionnels et administratifs pour le cabinet Arvay Finlay de Victoria, lequel a été fondé en 1990. Me Arvay a été admis au Barreau de l'Ontario en 1977 et au Barreau de la Colombie-Britannique en 1982. Il a été nommé conseiller de la Reine en 1987. Il a obtenu ses diplômes en droit de l'Université de Western Ontario et de la Faculté de droit de Harvard. Il a consacré cinq ans à l'enseignement à la Faculté de droit de l'Université Windsor pour déménager ensuite en Colombie-Britannique en 1981. C'est là-bas que Me Arvay a commencé à exercer en matière civile et criminelle au nom du procureur général de Colombie-Britannique avant de se lancer en pratique privée il y a une dizaine d'années.